JEAN-FRANÇOIS VERDIER

JEAN-FRANÇOIS VERDIER Publié le17/06/2015

INTERVIEW Depuis 2011, l'Orchestre Victor Hugo Franche - Comté est formation associée à MA scène nationale. "Super-soliste" à l'Opéra national de Paris, clarinettiste, Jean-François Verdier est chef d'orchestre de cet ensemble et directeur artistique d'une programmation se jouant également sur le Pays de Montbéliard. Focus avec Jean-François Verdier sur un orchestre de prestige et une saison qui s'annonce enivrante.

Comment faites-vous découvrir la musique symphonique à une large audience ?
Aimez-vous le chocolat, un bon vin, la mer, les beaux voyages, l’amour ? Cajoler vos enfants, sourire aux autres, écouter une bonne histoire ? Tout cela est intemporel et pourtant
peut agir fortement sur vous, aujourd'hui, à l'instant, vous émouvoir par surprise, vous faire rêver. La musique "classique" est de cet ordre là. Un plaisir à partager qui a du succès depuis longtemps. En cuisine on peut aimer plusieurs mets, plusieurs saveurs, en musique c'est pareil on peut aimer et goûter à plusieurs nourritures sonores.


De quelle manière construisez-vous votre programmation et quels en seront les moments clés ?
La difficulté la plus grande c'est de devoir choisir entre toutes les envies et les idées ! Il y a tant de projets à créer et de musiques remarquables qu’une vie ne suffit pas. Nous tenons à offrir une saison équilibrée, entre les classiques, les découvertes, les styles divers, les créations… Et la présence d’artistes de niveau international. Parmi les événements phares, il y aura notre concert du nouvel an : le ciné-concert Carmen et une partie de musique seule, musiques du soleil et de la fête. Quant au reste, un seul conseil : ne ratez rien ! Alexei Ogrintchouk, Alexandra Soumm ou David Guerrier, c'est le top niveau mondial. Les chanteurs de l'Opéra Bastille sont de futures vedettes et ils chantent déjà sur les grandes scènes. Et puis d'autres part, nos premiers disques vont sortir cette saison et nous en sommes très fiers !


Selon vous, qu'est-ce qui fait la force de l'Orchestre Victor Hugo ?
L’envie et la motivation des musiciens, ce projet que nous portons tous. Il est visible que nous sommes heureux de jouer, que nous croyons à ce que nous faisons et que nous sommes bien ensemble. Le public le ressent je crois et il sait aussi que nous sommes fiers de porter les couleurs de nos villes et de notre région. C'est aussi un orchestre jeune et dynamique. Les musiciens sont très sensibles à l'idée de partager la musique avec les plus jeunes et avec tout le monde. Ouvrir la musique et une de nos marque de fabrique. L'année dernière nous avons proposé l'atelier la Ronde des instruments et le concert Pierre et le loup et la suite. Cette saison nous aurons notamment une résidence avec répétitions ouvertes et rencontres avec les habitants de l'Aire Urbaine.


Pour terminer, que diriez-vous à ceux qui sont réticents, complexés ou intimement persuadés qu'un concert classique est trop guindé pour s'aventurer à un concert symphonique ?
Guindé, pas du tout ! Et aucune raison d’avoir des complexes. Au contraire c’est chaleureux, simple et facile d'accès. Le meilleur moyen pour s'en rendre compte est de nous rejoindre !

Les articles associés

Spectacle
Nicolas Baldeyrou vous fera vivre la virtuosité du...
Spectacle
Sous la baguette de Jean-François Verdier, les mus...
Spectacle
THÉMATIQUESVen 9 oct Mozart, Così fan tutteVen 18...

ma newsletter

Ne manquez aucun spectacle, profitez d’infos exclusives et soyez aux avant-postes de l’actualité culturelle en vous inscrivant à notre newsletter.

Choisissez les groupes qui vous intéressent