Tout 1 Cinéma : Ateliers en commun

Tout 1 Cinéma : Ateliers en commun Publié le04/01/2016

Mardi 15 décembre, les collégiens de l’atelier Théâtre du Collège de Mandeure recevaient Valentine Alaqui accompagnée de Claire Gondrexon, éclairagiste, pour un atelier lumière.

Pour cet atelier, chaque élève devait apporter un objet lumineux qui les touche et le présenter aux autres. Un panel d’objets a été ramené : des chaussures lumineuses, une veilleuse, une fausse bougie… Avec tout cela Claire a pu expliquer les différentes lumières qu’il pouvait exister, mais aussi leur importance pour structurer l’espace. De son côté, Claire a présenté un objet lumineux que les élèves avaient pu voir dans le spectacle Aux Suivants de Charlotte Lagrange présenté le 24 novembre dernier au Théâtre de Montbéliard.

Lors de la seconde partie de l’atelier, Claire a montré et expliqué l’utilisation de projecteurs de type « mandarine ». Pour cela, les élèves ont improvisé des scènes en pensant à des caractéristiques lumineuses afin que Claire puisse leur proposer une ambiance, par exemple une lumière très sombre pour signifier une scène de meurtre.

 

 

Le lendemain, les collégiens étaient invités au Lycée Louis Aragon d’Héricourt afin d’y passer une journée. Ils ont été accueillis par le CPE Mr Ponsot qui leur a présenté les locaux. Après la récréation, les élèves ont été répartis dans différentes classes afin de suivre un cours. A midi, les apprentis comédiens du Collège et du Lycée ont déjeuné ensemble.

 

 

A 13h, l’atelier Théâtre en commun pouvait alors commencer. A cette occasion, Charlotte Lagrange et Valentine Alaqui ont proposé un échauffement. Les élèves ont été initiés aux techniques du « Yoga du rire », un premier pas pour faire connaissance avec l’autre groupe. Cet exercice a été suivi par un échauffement vocal, en cercle chaque élève devait dire son prénom de trois manières différentes : chuchotement, basique et en criant. 

Suite à cet échauffement, Charlotte et Valentine ont exposé la situation initiale de la future restitution.  Pour elles, cette histoire pourrait être dans un futur où le cinéma aurait disparu, l’enjeu étant alors de redonner vie aux films. Ce canevas a été alimenté par une discussion avec les élèves. Différentes situations sont ressorties, certains imaginent une grand-mère racontant le cinéma à ses petits-enfants, d’autres se voient déjà enquêteur afin de comprendre cette disparition…

Dans une seconde partie, les élèves répartis en sept groupes ont testé ces propositions. Deux groupes ont présenté une grand-mère entourée par ses petits-enfants mettant en scène un conflit générationnel. Un autre, qui réunissait 4 enquêteurs sur la piste d’un dossier caché ayant des informations importantes sur le cinéma. Une piste les a amenés chez 3 individus qui cachaient celui-ci. Le quatrième groupe, essayait de faire revivre les héros de dessins animés en ne connaissant qu’une caractéristique : Hercule est alors apparu comme nombriliste, la belle aux bois dormant s’endormant sans arrêt, Pocahontas tenant à sa chevelure et Cendrillon cherchant ses chaussures. Le cinquième groupe a décidé de parodier une scène de Star Wars lorsque Dark Vador annonce à Luke qu’il est son père. Et enfin, deux élèves ont lu leur monologue qu’elles venaient d’écrire.

Afin de conclure cet atelier, les élèves ont lu trois extraits de deux films, le Septième Sceau de Bergman et Pierrot le fou de Godard sélectionnés par Charlotte et Valentine.

En janvier, les collégiens retrouveront Valentine et les lycéens Charlotte pour un nouvel atelier.

 

2015/2016

Webzine
08/12/2015
Avec charlotte lagrange et valentine alaqui – cie...
Webzine
04/01/2016
Avec charlotte lagrange et valentine alaqui accom...
Éducation
08/12/2015
Avec charlotte lagrange et valentine alaqui – cie...
Spectacle
Aux Suivants met en résonance l’héritage familial...

ma newsletter

Ne manquez aucun spectacle, profitez d’infos exclusives et soyez aux avant-postes de l’actualité culturelle en vous inscrivant à notre newsletter.

Choisissez les groupes qui vous intéressent